Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

HH-60J Jayhawk Hobby Boss 1/72 par Christian BOUSCHON

100 pièces environ dont 7 transparentes
longueur : 27,3cm  diamètre rotor 22,5cm
1 décoration

 

Les essuies glaces sont gravés sur le pare brise. Ils mériteraient d’être refaits comme les antennes qui sont situées juste derrière les portes des pilotes. Il faudra construire  les petits rétroviseurs ainsi que les tubes Pitot.  La partie du nez est assez bien reproduite à mon gout (mieux qu’Italeri). Pour cette version rescue, la fabriquant nous fournie le dôme du petit radar météo ainsi que son support.  Les phares d’atterrissage et de recherche situés sous le fuselage sont bien reproduits  . Les jambes du train principal sont assez  basiques mais restent correctes. Nous trouvons moulés dessus les marchepieds.  La roulette  arrière est moulée à part et ses détails sont présents.

Les pontons latéraux avec leurs allongements et extensions (coté gauche du fuselage) sont bien reproduits. Hobby boss nous donne deux bidons extérieurs  pour équiper le Jayhawk. Cela permet à l’appareil réel d’allonger de façon conséquente son autonomie. La maquette qui en est équipée en tire aussi un bel avantage  visuel conférant à la bête un caractère opérationnel.

Les pièces représentant les entrées d’air et sorties de turbines sont assez bien faites comparativement à celles d’Hasegawa et Italeri. Il faudra supprimer sur le dessus du fuselage, la partie en surépaisseur destinée à recevoir le système prévu pour  leurrer d’éventuels autodirecteurs de missiles. Les  appareils des Coast Guard en sont dépourvus.

Les fenêtres coulissantes positionnées sur le coté gauche de l’appareil sont bien fines et bien reproduites.

On arrive à la pierre d’achoppement à mon sens pour toutes les maquettes de Seahawk : les rotors et surtout le principal.  Les pales des versions « navalisées » sont  un peu plus courtes et surtout sont biseautées à leurs bases afin de faciliter le repliage. Les Jayhawk ne dérogent pas à la règle puisqu’ils peuvent être embarqués sur les « Cutters » des Coast Guard .

Autre souci que nous trouvons sur les différentes maquettes : le manque de détails de la tête rotor. Cette dernière est beaucoup plus compliquée qu’on ne le croit du au fait du système de repliage des pales.  Mais bon, c’est à chacun de voir. Le rotor arrière aurait également droit à un peu plus de détails.

La planche de décalques  est fine et bien reproduite, malgré le fait que sur la planche de ma boite, les barres rouges  des cocardes ne sont pas centrées et que surtout il n’y a pas de rouge sur l’écusson  des Coast Guard. Il faudra y remédier.

Bref, malgré quelques défauts, je trouve que c’est un bien belle maquette qui devrait en ravir plus d’un.On attends la suite avec impatience.

En attendant les versions « HH-60H », « SH-60B », et « SH-60F » et peut être dans le futur un « MH-60S » et un « MH-60R »,  Hobby boss nous offre la version rescue du service des US Coast Guard.

J’avais un petit à priori, pensant à tort que cela être un « pompage » de la maquette Italeri avec quelques améliorations. Que nenni, c’est  bien une nouvelle maquette et gravée en creux s’il vous plait.

Certes les lignes de rivets sont un peu prononcées  pour l’échelle mais les panneaux sont bien gravés, certains petits détails seront peut être à refaire ou à améliorer.

Comme le HH-60J  présente le même fuselage que le « H »,  à part les suppresseurs des gaz chauds de tuyères, il est facile d’extrapoler pour avoir une idée de la version « combat » du « H ». De plus  un certain nombre de pièces sont en supplément : c’est le cas de pièces prévues pour le « B » et d’autres pour le « H » . On trouve ainsi  les torpilles, un missile « penguin », une mitrailleuse « minigun », le système « MAD » du SH-60B…