Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Hasegawa 1/72° E-2C Hawkeye 2000 par C. Bouschon

Longueur : 24,45cm, envergure 34,1cm, nombre de pièces : 174

Enfin, le Hawkeye nouveau est arrivé. Nous l’attendions depuis longtemps, le modèle Fujimi était vraiment d’un autre age, même si de nombreux maquettistes ont réussi des prouesses afin d’obtenir une belle réplique.

Bon, c’est le Hawkeye 2000 qui est pour l’instant  nous est proposé dans les rayonnages. On aime ou pas ses grosses hélices à  8 pales et ses énormes casseroles d’hélice. Hasegawa et l’importateur jouent bien car à n’en pas douter (moi le premier) nous avons envie de voir la bête, même si ce n’est pas cette version qu’à priori nous serions amener à construire.

Bref  tout cela est bien joli, la gravure en creux  est fine et précise. Le fuselage a une découpe particulière sur la partie inférieure afin de pouvoir recevoir des pièces différentes en fonction  des versions choisies. C’est le cas avec le Hawkeye 2000 qui présente le gros bulbe présent sous le fuselage.

L’intérieur du fuselage est correct au niveau du poste de pilotage, les sièges seraient peut être à refaire ou du moins à équiper des harnais,  mais bon vu ce que l’on va voir la maquette une fois finie ? Le fabricant nous fourni la console instrument supérieure.

La partie arrière est quand à elle inexistante, cela est bien dommage car nous aurions bien aimé pouvoir présenter la porte d’accès en position ouverte. Il faudra donc de l’aménagement et du découpage pour les volontaires.

Une attention particulière a été apportée par Hasegawa à la voilure. Bien que nous ne puissions pas la présenter en position repliée, Hasegawa à « fragilisé » les zones de découpes éventuelles. La marque Coréenne  Wolfpack  sortira peut être un set pour les « folding wings » du Hawkeye.

Il est possible de présenter les volets en position baissée. Je trouve que la partie intrados est particulièrement réussie avec une très belle gravure des ailerons et de leur charnières.

Les  nacelles des moteurs sont bien faites mais il faudra aménager l’arrière des entrées d’air des turboprops. Les hélices à 8 pales avec leur forme très particulière sont bien reproduites et bien fines, en revanche il faudra creuser  le petit trou de la casserole d’hélice. A noter que Hasegawa nous fourni des petites bagues en en caoutchouc permettant de  clipper les hélices sans les coller… Les jambes du train principal se  trouvent dans les nacelles moteurs.  Chaque jambe est à monter de plusieurs pièces, les pneus sont fournis séparés de leur jante et « écrasés », par contre  ils n’ont pas  de rainures, dommage…

Comme nous sommes  dans le train d’atterrissage,  le diabolo avant est fin et précis. Les trappes seront en revanche à affiner. Les pneus sont aussi écrasés  et aussi sans gravures.

La grappe  des pièces transparentes  comprend le cockpit (même  système que pour le modèle Fujimi  mais avec les vitres latérales séparées), les feux de positions de bouts d’ailes sont bien fait puisqu’ n’y aura plus  qu’à introduire un peu de peinture transparente (rouge  et vert/bleu) dans le petit trou et coller le tout sur l’aile. Les autres feux de position et « anticol » (anticollision) sont également fournis.

Le radome avant est également transparent, c’est certainement la meilleure solution pour  avoir un beau radome sans vitre trop épaisse pour les phares d’atterrissage. Hasegawa  nous donne les essuies glace à part, c’est une bonne idée car même si nous devons les refaire pour gagner de la finesse, au moins  nous n’aurons pas à les gratter et effacer du pare brise.

Les décorations proposées concernent des appareils de la VAW-117 « Wallbangers » à bord de l’USS Nimitz en 2008 et un appareil de la VAW-125 « Tigertails » à bord de l’USS Eisenhower en 2007.  A noter que pour les deux aéronefs il n’y a qu’une teinte de cammouflageLa première décoration  est haute en couleur avec ses gros oiseaux prédateurs  sur le fuselage, le radome et l’empennage.  La deuxième décoration est plus sobre  et moins exotique. Les marques de décalques sortiront certainement des planches, mais n’oublions pas que toutes les flottilles VAW ne sont pas équipées des Hawkeye 2000, même si visuellement leurs E-2C sont agrémentés des pales NP-2000. La Marine Française va voir aussi ses Hawkeye  équipés des NP-2000.

Les versions antérieures de l’E-2, les modèles « B » et « C » devraient certainement suivre et là, les fabricants de décalques devraient se régaler.

Au fait Mr Hasegawa,  ne serait il pas possible d’avoir un beau C-2 Greyhound dans le futur ?

Toujours pour rester  dans le cadre E-2, Revell vient de ressortir  son E-2C au 1/144° avec une belle déco de la VAW-115 et une autre le la Marine Nationale